Derniers posts

Posts populaires

Je fais des projets

Je fais des projets

Vous pouvez dès maintenant vous abonner au podcast Bulle de Bonheur sur Itunes et laisser votre commentaire ! Inscrivez-vous à notre newsletter pour être notifié des prochains épisodes, recevoir chaque mois gratuitement 2 cartes de jeux 2 minutes, être au courant de nos actus, découvrir nos astuces…

Le projet est souvent défini comme l’intention de réaliser quelque chose. 

Pour nous, le projet va au delà, il est un process plus complet qui inclut planification, évaluation des moyens et des acteurs impliqués, adéquation avec nos valeurs et nos attentes. 

Un projet suppose donc une envie - cette envie répond à un but, qui se traduit lui même par des objectifs, c’est à dire des actions.

La notion de temporalité est forte quand on parle de projet - en dehors de notre projet de vie, un projet s'inscrit généralement dans une durée définie, il est temporaire et unique.

 

Voir le projet comme une réalisation pragmatique invite à dépasser nos rêves, nos désirs, nos espoirs, et faire face au concret en répondant à des questions comme :

- qu’est-ce que je recherche (le but) et quels sont les objectifs que je mets en place pour y répondre ?

- quelles sont les ressources dont j’ai besoin pour réaliser mon projet ? Ressources humaines (il est rare que je puisse réaliser un projet seul - qui sont les acteurs qui vont être partie au projet ?) et ressources matérielles.

- quelle est la durée que je me fixe ? Date de départ - date de fin.

 

Qu’il soit personnel ou professionnel, un « vrai projet » est un projet qui nous tient à cœur. Il doit être comme une lumière qui nous guide, une source d’espoir et d’énergie qui nous fait vivre.

 

Ecrire un livre, faire une activité artistique, partir en voyage, avoir un enfant, obtenir un diplôme, prendre soin de soi … Faire des projets est à la portée de tous. Quel que soit notre niveau d’études, quelles que soient nos origines, quels que soient nos moyens financiers et notre âge, nous avons la possibilité de mener des projets importants pour nous. 

 

Projets sans suite  

Nous remettons souvent nos projets au lendemain, prétextant qu’il nous faut : attendre d’avoir le temps, attendre d’avoir plus d’argent, d’être plus âgé, d’être libéré de l’éducation de nos enfants…  Mais remettre à plus tard, c’est le plus sûr moyen d’avoir des regrets et de passer à côté de ce qui peut nous aider à être plus heureux.

 

En plus de la procrastination, un autre obstacle à la réalisation de nos projet peut être le regard de l’autre. L’avis de notre entourage s’avère quelquefois un frein sérieux à la mise en place de nos projets - il peut même nous arriver de ne pas en parler car nous appréhendons ou anticipons la désapprobation de nos proches. Il ne s’agit pas bien sûr de faire abstraction de ceux qui nous entourent car ces proches seront souvent des co-acteurs de notre projet. Ainsi, si je suis en couple, il est clair que mon projet de déménagement ne se fera pas sans en parler avec mon conjoint ! Mais au-delà de ces considérations raisonnables, notre bien-être est essentiel et il ne s’agit pas non plus de renoncer à nos aspirations uniquement pour satisfaire notre entourage. Et à nouveau, vous l’aurez compris, nous nous retrouvons dans cette fameuse position d’équilibre abordée dans Bulle de Bonheur #13 !!

C’est pour cela qu’il peut être préférable de faire notre travail de réflexion et d’évaluation seul dans un premier temps, sans pression du regard extérieur, puis d’en parler à notre entourage dans un second temps - temps de la coopération et peut-être de l’adaptation si certains freins apparaissent.

 

Enfin, une dernière limite à faire des projets pourrait être la peur de l’échec. Nous le savons, faire des projets n’est pas synonyme de succès garanti - il est nécessaire  d'accepter que certains ne se réaliseront jamais ou qu’ils n’iront pas jusqu’au bout. Mais selon les professionnels de la gestion de projets, même inabouti, un projet a eu sa raison d’être : celle de nous motiver à avancer, de nous donner le goût de vivre, de nous permettre d’élaborer de nouveaux projets plus en conformité avec la réalité du moment - au cours de l’élaboration d’un projet, nous apprenons toujours un peu plus sur nous, sur notre environnement, connaissances qui nous serviront pour relever d’autres défis.

Faire le deuil d’un projet peut être une phase difficile, il ne faut pas le nier. Et comme pour tout résultat souhaité mais non atteint, l’enrichissement se fera en transformant ce projet non abouti en opportunité de croissance, voire en tremplin pour mieux réussir derrière.

 

Passer de l’intention à l’action 

Passer à l’action, c’est d’abord définir un projet en accord avec soi-même

Sortons de notre quotidien, de notre routine et demandons-nous quels sont nos désirs profonds, quels sont nos domaines de prédilection, les actions qui nous procurent du bien. Le lâcher prise est important à cette étape car pour laisser libre cours à nos envies, il n’est pas question de commencer à se limiter sous l’influence de notre petite voix intérieure qui va venir nous dire que c’est impossible ou qui va nous pointer les obstacles.  La nécessité de se relier à ses désirs est de définir un projet qui soit en adéquation avec notre personnalité, notre identité profonde - cette adéquation va être la source de notre motivation. 

Dans une deuxième temps, l’évaluation du projet pourra se faire. C’est le temps des questions pragmatiques que nous avons évoquées, à propos des acteurs impliqués et du coût par exemple. C’est le temps de regarder la faisabilité de notre projet, sans pour autant saisir le moindre obstacle comme un prétexte de différer ou renoncer !

Puis vient l’étape des objectifs, donc des actions.  Ainsi, si j’ai le projet de déménager à la campagne, mes objectifs pourraient être de demander ma mutation, chercher un logement qui répond à mes critères, profiter du prochain week-end disponible pour me rendre sur place et visiter (on le voit, l’objectif doit être clair, formulé à l’affirmatif, réalisable et de notre responsabilité).

Le plus important est donc d’établir des projets réalisables, tout en laissant sa créativité s’exprimer. 

En manque d’idées ? En voici quelques unes :

  • Un projet artistique : lecture, peinture, danse … on le sait, ces disciplines sont délaissées au profit des écrans, alors qu’elles participent activement au développement de notre cerveau. Une fois par mois, est-ce vraiment infaisable ?!

  • Un projet sportif : on ne rappellera pas les bienfaits du sport ! Du yoga à la boxe, de la course à pied au football, il y en a pour tous les goûts, tous les budgets et toutes les conditions physiques !

  • Un projet social : dans Bulle de Bonheur #9 - je soutiens mon entourage, nous avons évoqué les bienfaits d’aider les autres, de se sentir utile. Les associations en recherche de bénévoles sont nombreuses et les domaines et les besoins en temps sont très variés (une heure par mois peut soulager beaucoup de personnes et vous apporter beaucoup).

  • Un projet extra-ordinaire : pourquoi ne pas laisser s’exprimer un petit grain de folie ? Un tour du monde, une expérience à l’étranger, un exploit sportif … ? Il y a forcément quelque chose dont vous avez toujours rêvé sans oser franchir le cap. Sans se mettre en danger ni tomber dans l'inconscience, des projets fous sont souvent beaucoup plus réalisables qu’on ne le pense.

  • Un projet de vie : bien sûr celui-ci ne sera pas forcément temporaire mais définir ce qui nous motive, ce à quoi nous aspirons est un sacré moteur de vie. Attention, il ne s’agit en aucun cas de planifier notre vie mais bien de se projeter dans des réalisations personnelles, familiales, professionnelles et sociétales, afin d’être motivés et heureux de se lever tous les matins.

  • Un projet de couple :  faire des projets est souvent présenté comme un défi pour le couple. Faire des projets à deux, c’est se lancer dans la construction d’un espace commun, un “nous” qui doit trouver sa place sans pour autant prendre la place des 2 “je”, c’est concilier projets personnels et projets de couple, un sujet de blog en soi ! Mais retenons que même si c’est un défi, faire des projets est indispensable à toute relation amoureuse - avec la communication, la sexualité et la tendresse, faire des projets est d’ailleurs présenté comme le 4e pilier de la maison conjugale.

Bienfaits

Faire des projets apporte la satisfaction de vivre pleinement notre vie -  c’est une porte ouverte à l’apprentissage, à la découverte, à la nouveauté et au renouvellement - c’est l’assurance d’un élan et d’une motivation qui poussent dans la vie. Ainsi, si une personne peut tout à fait vivre sans accomplissement de projet, elles révèlent en revanche, quand elles sont interrogées plus profondément, une réelle frustration, un manque, la sensation de passer à côté de l’essentiel.

Finalement imputer l’absence de projets à des causes extérieures, comme le manque de temps, le manque d’argent et même le manque de chance est souvent une fausse excuse. Un projet est avant tout question de choix personnel. 

Rappelons cependant que tout reste toujours question de dosages - attention à la boulimie de projets ! Il ne s’agit pas de réaliser une performance ni de prouver notre savoir-faire, mais bien de rechercher un bien-être et un équilibre de vie. Avoir des projets peut alléger un quotidien très lourd, donner de la hauteur mais ce ne doit pas être une fuite vers l’avant - l’instant présent doit continuer à se vivre.

En bref

Avoir un vrai projet est un moteur essentiel de l’existence.

Faire des projets est à la portée de tous : la chance, l’argent, le temps, l’entourage sont des éléments secondaires - il s’agit bien plus d’une question de volonté et de choix.

Un projet motivant et satisfaisant est celui dont les objectifs sont fixés en accord avec ses valeurs et ses attentes. 

En pratique 

Allez hop, 2mn pour me fixer un projet ! 

Je choisis le domaine (famille, santé, professionnel, bénévolat, amitié, détente …) - je définis le délai pour réaliser mon projet - je valide la faisabilité et ce qu’il m’apporte - je passe à l’action, et pour renforcer mon engagement, je n’hésite pas à en parler à mon entourage.

Laisser un commentaire

Se connecter pour poster des commentaire

Accompagnement Jeux2minutes

Besoin d’un accompagnement ?  Contactez nous !

TOP